Comment fonctionne l’assurance de bateau ?

Il n’y a aucune obligation à assurer son bateau. Une attestation est cependant régulièrement demandée par les ports afin de pouvoir y stationner cotre embarcation. Il convient alors de souscrire un contrat de plaisance.

 

Le contrat de plaisance

Cette assurance fonctionne à la manière de tous autres types d’assurances. Elle comprend les garanties classiques comme la responsabilité civile, le vol, les dommages… Elle possède l’avantage d’inclure également des garanties propres au monde du nautisme : le sauvetage en mer, la destruction d’épave… Ce type de contrat propose également différents niveaux de protections. Les dédommagements en cas de sinistre sont fonction de la protection choisie. De même, vous paierez pour votre assurance un montant plus ou moins élevé selon l’assurance choisie.

 

Bien choisir ses garanties

Avant de souscrire à un contrat d’assurance, il convient tout d’abord d’analyser l’utilisation que vous faites de votre bateau. Les garanties seront choisies en fonction de la valeur de votre bateau et de ses équipements ainsi que des biens personnels qu’il contient. Il faut aussi prendre en compte le temps consacré à la navigation ainsi que les zones dans lesquelles vous exercez cette activité. Enfin, pensez à la façon dont vous souhaitez être indemnisé en cas de sinistre.

 

L’expertise du bateau

Des experts maritimes peuvent expertiser votre bateau à vos frais afin que vous puissiez fournir à votre assurance une estimation précise de la valeur de votre embarcation et de tout ce qu’elle comprend. De plus, vous pourrez lui communiquer un rapport concernant l’état de votre bateau qui détermine également la valeur du navire

Cette expertise professionnelle vous sera également précieuse en cas de sinistre et surtout de litige avec votre assurance concernant le montant du remboursement effectué.

Elle peut revêtir un caractère obligatoire selon la valeur du bateau ainsi que l’âge de son propriétaire. Les frais resteront malgré tout à votre charge